Par cette belle journée d’automne, nous avons visité la réserve des Monts d’Azur pour entendre le brame du cerf.

Nous avons parcours la diversité de ce territoire sauvage en calèche, ou à pied pour certains. Un guide a partagé avec nous ses connaissances. Lors des nombreuses haltes au plus près des animaux, il nous a aidés à comprendre le rôle majeur que jouent les grands herbivores dans l’entretien de la biodiversité.

Troupeau de bisons : les herbivores restent groupés

Cheval de Przewalski : l’une des plus anciennes espèces de cheval

Nous étions les témoins du brame du cerf et de ses ballets amoureux, nous avons admiré des marcassins, bisons, chevaux de Przewalski, biches…

Les troupeaux d’herbivores vivent en bonne intelligence. Des loups peuvent entrer dans la réserve… Le personnel intervient très peu de façon à laisser les animaux sauvages.

Le cerf accompagné de biches, en pleine saison des amours

Femelle dominante du troupeau de bisons

Les bisons contribuent à éclaircir la forêt en se frottant sur les arbres et en écrasant les jeunes pousses.

Un peu d’escalade et un pique-nique familial d’automne pour terminer !